Dans les dép. 46 - 81 - 82
search_left
 
Vign_Les_droitsblanc
 
Tu as le droit d'être nourri, soigné et aimé.

Pour que tu puisses grandir et t'épanouir, il est indispensable que tu sois entouré des personnes qui préparent tes repas, te soignent quand tu es malade et te montrent qu'ils t'aiment. Parfois, ce sont d'autres parents que ceux qui t'ont donné la vie qui s'occupent de toi.
 
Vign_image-ecole-grands
Tu as le droit d'aller à l'école.

Apprendre à lire et à écrire est un privilège. Dans de nombreux pays, les gens sont trop pauvres pour envoyer leurs enfants à l'école. Quand on sait lire et écrire, on peut prendre sa vie en main : on peut apprendre un métier, s'informer, comprendre la société dans laquelle on vit. En France, l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans.
 
Tu as le droit d'être respecté.

Tu as le droit à une vie privée que même tes parents et tes frères et sœurs doivent respecter. Personne n'a le droit de lire ton courrier ni de fouiller dans tes affaires sans ton autorisation. Personne n'a le droit de t'imposer des relations sexuelles. Les adultes qui s'en rendent coupables risquent de très lourdes peines.
Tu as aussi le droit de choisir tes amis car tes sentiments doivent être respectés. Bien entendu, tu as le devoir de respecter la vie privée et les sentiments des autres.
 
Vign_drapeaux
Tu as le droit d'avoir un nom et une nationalité.

Dès ta naissance, on doit te donner un nom et un prénom pour que tu puisses ensuite être vacciné, aller à l'école, avoir un passeport, etc.
Pourtant certains parents ne savent pas que c'est obligatoire.
Ton passeport indique également ta nationalité. C'est important de la connaître pour que tu saches quel est le pays qui doit te protéger et envers lequel tu as le devoir de respecter les règles.
 
Vign_Balancoire
Tu as le droit de rêver, de rire et de jouer.

Certains adultes oublient parfois que les enfants ne sont pas des adultes.
Tu as le droit de jouer, de rire et de rêver parce que tu es un enfant, parce que le jeu est indispensable à ta croissance.  Ainsi tu seras, plus tard, un adulte épanoui et créatif.
 
Tu as le droit de donner ton avis.

Tu as le droit de t'exprimer en classe, dans ta famille, dans des associations, mais aussi dans les procédures judiciaires qui te concernent directement.

Par exemple si tes parents divorcent ou se séparent, tu peux demander à être entendu par le juge. Tu peux aussi demander à avoir un avocat pour toi tout seul. Les adultes, eux, ont le devoir de t’écouter.
 
Tu as le droit d'être protégé de la violence.

Ce n'est pas parce que tu es plus jeune que les adultes qu'ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent avec toi. Au contraire, tu as le droit d'être à l'abri de la violence et de la négligence. Personne, même pas ta famille, même pas tes copains et copines, n'a le droit de te faire du mal. C'est écrit dans la convention et tu peux le dire à tout le monde.
 
Vign_tetes_beches
Tu as le droit à l'égalité, que tu sois fille ou  garçon, handicapé ou non.

Chaque enfant est unique mais tous les enfants du monde ont les mêmes droits.
Quels que soient ton âge, ton sexe, ta religion, la langue que tu parles ou la couleur de ta peau, tu as le droit d'être aidé, protégé, éduqué. La Convention des droits de l'enfant s'applique à tous les enfants mineurs, c'est-à-dire en France, jusqu'à ce que tu aies dix-huit ans.
 
Personne n'a le droit de t'exploiter.

Tant que tu n'as pas dix-huit ans, personne ne peut t'obliger à travailler, surtout si c'est un travail pénible et dangereux. Même si ta famille est très pauvre, tu as le droit d'aller à l'école plutôt que de travailler. Si tu es apprenti, ton patron doit respecter des règles très précises.
 
Personne n'a le droit de faire de toi un soldat.

Où que tu habites, tu as le droit de vivre en paix. Les guerres, quand elles éclatent, ne doivent concerner que les adultes. Ils n'ont pas le droit de te faire participer. Ils n'ont que le droit de te protéger.
 
Vign_00402587
Les droits de l'enfant

Un petit doit avoir le droit de devenir grand...


L'idée que les enfants aient des droits propres a pris forme au XXème siècle. Rien avant ne permettait de garantir leur bonheur, l'accès à l'éducation et leur droit à l'épanouissement.
Un long combat
En 1945, en parallèle de la Charte des Nations Unies, l'UNESCO (organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture) et l'UNICEF (fonds des Nations Unies pour l'enfance) voient le jour.

En 1978, une commission est créée à l'ONU pour rédiger une déclaration solennelle des droits de l'enfant. Il lui faudra 11 ans pour aboutir ! Ainsi le 20 novembre 1989, la convention internationale des droits de l'enfant voit le jour.

A ce jour 191 pays ont ratifié (signé et accepté) cette convention ;

Ils ont obligation de mettre leurs lois en conformité avec le texte de la convention.

Il est intéressant de noter que seuls les Etats-Unis et la Somalie n'ont pas ratifié le texte. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, de luttes à mener pour que les droits de l'enfant soient reconnus dans le monde entier.

L'existence de ce texte est un support précieux pour combattre le travail et l'exploitation des enfants ainsi que tous les autres abus qu'ils peuvent subir.

La convention sur les droits de l'enfant est un texte dense et très complet. Il aura fallu près de 11 années pour le rédiger.

Ci dessus les dix points clés.
 
 
Vign_119Affiche
 

 

Sites d'information nationaux

Protection de l'Enfance

Défense des droits de l'enfant

 

 

 

 

 
Vign_Collage_Stop
 
Vign_Franca_image

Le guide téléchargeable ci dessous est adressé aux parents, aux enfants et aux jeunes qui peuvent parfois manquer d'informations lorsqu'ils sont confrontés à des violences.

Qu'ils soient victimes ou responsables de ces violences, les jeunes peuvent vivre des ruptures, des difficultés de communication avec leur famille et leur entourage.

Dans le Tarn-et-Garonne, la Caisse d'Allocations Familiales, le Conseil Départemental, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, l’éducation Nationale, les Francas, la Protection Judiciaire de la jeunesse et la Sauvegarde de l'Enfance souhaitent vous accompagner pour trouver des réponses.

 
un clic sur le nom du fichier pour télécharger
 
 
Vign_119Affiche
Un site d'informations
Vign_SiteJeunes
 




 

 

 

 

.








© ADSEA82 2011